Jour 1 : 70 personnes marchent pour la santé environnementale à Fos-sur-mer !

Le 2 mai à 9h30, le parking des arènes de Fos-sur-mer se remplit progressivement. 10, 20, 30 puis bientôt 70 personnes se regroupent pour un événement unique : le départ de la « marche des cobayes », qui se déplacera de Fos-sur-Mer à Paris en passant par 60 villes et villages de France.

Parmi les objectifs de cette marche : dénoncer l’utilisation de produits toxiques et polluants dans notre environnement (lieux de vie, de travail, de loisirs…). C’est l’une des raisons qui explique le choix de la ville de Fos-sur-Mer comme première étape de cette marche : la pollution de l’air y est très présente, provenant de l’activité industrialo-portuaire.

« Fos-sur-Mer est l’une des villes les plus polluées d’Europe », martèle Daniel Moutet, président de l’association de défense et de protection du littoral du golfe de Fos, présent au lancement de la marche. « Avec toutes ses usines, elle dégage un nombre très important de particules fines et nous observons de plus en plus de cancers et de problèmes de santé chez les riverains. »

De nombreux médias ont interviewé marcheurs et organisateurs pour ce départ, preuve de l’intérêt croissant porté par la population pour ces sujets de santé environnementale. Libération, M6, 20 minutes, France TV info, France bleu ou encore Le Figaro, ainsi que plusieurs médias locaux comme la Provence ou Maritima.

Daniel Moutet, engagé contre la pollution à Fos-sur-Mer

La première étape de cette marche s’est donc déroulée ce mercredi de 10h30 à 17h. Les marcheurs ont découvert l’environnement et l’industrie de la région : les usines de ciment de Kerneos, l’usine sidérurgique ArcelorMittal, la criée et le port de Port-de-Bouc, puis enfin le canal de Martigues.

Christophe, photographe et fin connaisseur de la région et des industries locales, a ponctué la journée d’explications des zones industrielles traversées :

Une partie des marcheurs à Port-de-Bouc

 

Après une première journée conviviale et mobilisante, les marcheurs se sont retrouvés à l’hôtel de ville de Martigues, pour une rencontre avec le Maire de la ville Gaby Charroux et le député Pierre Dharréville. Des échanges très intéressants sur la situation environnementale locale et les solutions pour améliorer le bien-être et la santé des habitant·e·s.

 

Arrivée des marcheurs à l’hôtel de ville de Martigues (13)

« Nous sommes tous concernés par la santé environnementale, surtout dans cette région où la pollution est très présente. Il y a des choses à faire, il y en a marre d’être des cobayes ! » s’insurge une marcheuse.

La journée s’est achevée au café associatif « Les rallumeurs d’étoiles » à Martigues, avec une présentation de la marche et un échange avec les associations locales. Enfin, un concert festif a permis aux marcheurs·euses et sympathisant·e·s de se détendre après cette première journée !

La suite : rendez-vous jeudi 3 mai à 9h30 à l’hôtel de ville de Martigues pour un petit-déjeuner offert par le Maire, avant de prendre la route pour une deuxième étape vers Marseille !

Soirée-débat au café associatif « Le rallumeur d’étoiles »

4 réponses sur “Jour 1 : 70 personnes marchent pour la santé environnementale à Fos-sur-mer !”

  1. Très bon article qui illustre la première étape de la marche, lui donne sens tout en la rendant concrète. Merci et de tout cœur avec vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *