Jour 8 : les sentinelles de l’environnement

Départ de Volx avec défilé dans les rues de la ville, puis départ le long de la nationale, direction La Brillanne.

Suite à l’arrestation de l’un de nos véhicules pour un problème de pneu lisse, la marche a été immobilisée pendant plus d’une heure par deux gendarmes zêlés.

Nous avons rencontré à cette occasion Pascal Hennequin et Sandra Blondel, réalisateurs du film Irrintzina sur le mouvement citoyen Alternatiba, qui se mobilise contre le réchauffement climatique. Comme l’explique Sandra dans la vidéo ci-dessous, ils ont vu notre banderole et se sont arrêtés pour nous rencontrer. De beaux échanges avec cette famille engagée !

Continuer la lecture de « Jour 8 : les sentinelles de l’environnement »

Jour 7 : du nucléaire aux ondes électromagnétiques 

Mardi 8 mai, départ à 9h30 de notre éco-gîte Loubatas, direction Joucques. Nos marcheurs ont connu quelques égarements dans les collines avoisinantes mais ils sont parvenus à Joucques pour y déjeuner au soleil !

Après déjeuner, notre infirmière Marie nous a appris les gestes de premier secours, pour savoir réagir en cas de nécessité pendant la marche.

Continuer la lecture de « Jour 7 : du nucléaire aux ondes électromagnétiques  »

Jour 4 : de la centrale électrique aux boues rouges

Samedi 5 mai, une grosse étape attendait les marcheurs. Plus de 25km pour relier Marseille à Gardanne, en passant par les quartiers nords et une immense zone commerciale, avant d’arriver pour une première halte à Cabries (centrale électrique) et une seconde à Bouc-bel-air (les boues rouges) avant de se restaurer à Gardanne vers 21h.

Continuer la lecture de « Jour 4 : de la centrale électrique aux boues rouges »

Jour 3 : à la rencontre de la colère des habitant·e·s de Marseille

Vendredi 4 mai, 10h. Nous nous rejoignons devant l’école Oasis aux Aygalades, quartier du 15ème arrondissement de Marseille. Bâtie à la fin des années 1950 sur un ancien site industriel, cette école fait l’objet de la colère légitime des parents du quartier. Les sols de ce bâtiment contiennent en effet de fortes doses de matières hautement cancérigènes.

« Les sols de notre école sont pollués »

La responsable politique de la ville était présente et a pu répondre à certaines questions des parents. Une réunion avait été organisée le 10 avril 2018, notamment en présence de responsables politiques, de parents d’élèves et de l’Agence régionale de santé (300 personnes au total). Sauf que… Les parents sont repartis avec un nombre encore plus important de questions.

Continuer la lecture de « Jour 3 : à la rencontre de la colère des habitant·e·s de Marseille »

Jour 1 : 70 personnes marchent pour la santé environnementale à Fos-sur-mer !

Le 2 mai à 9h30, le parking des arènes de Fos-sur-mer se remplit progressivement. 10, 20, 30 puis bientôt 70 personnes se regroupent pour un événement unique : le départ de la « marche des cobayes », qui se déplacera de Fos-sur-Mer à Paris en passant par 60 villes et villages de France.

Parmi les objectifs de cette marche : dénoncer l’utilisation de produits toxiques et polluants dans notre environnement (lieux de vie, de travail, de loisirs…). C’est l’une des raisons qui explique le choix de la ville de Fos-sur-Mer comme première étape de cette marche : la pollution de l’air y est très présente, provenant de l’activité industrialo-portuaire.

Continuer la lecture de « Jour 1 : 70 personnes marchent pour la santé environnementale à Fos-sur-mer ! »

Plus de 150 personnes au lancement de la marche des cobayes !

La marche des cobayes vient de faire son ouverture lors d’un événement public le 1er mai, à Fos-sur-Mer. Plus de 150 personnes se sont rassemblées à l’occasion d’une présentation de la marche, avec des associations de victimes, des personnalités et des organisations qui soutiennent cette initiative.

« Une marche des cobayes se lance jusqu’à Paris pendant deux mois, pour que vive la démocratie en santé » Thomas Dietrich, écrivain, ex-secrétaire général de la conférence nationale de santé

 

Continuer la lecture de « Plus de 150 personnes au lancement de la marche des cobayes ! »